Si c'est "bio", ce n'est pas dangereux ?

Depuis le 1er janvier 2017, seuls les produits de biocontrôle, utilisables en Agriculture Biologique et à faible risque, ainsi que les macro-organimes et substances de base, restent utilisables sur tous les espaces publics. 

Les produits de biocontrôle sont regroupés en quatre catégories basées sur :
- des macro-organismes (insectes, nématodes ou acariens ),
- des micro-organismes (virus, bactéries ou champignons) et leurs extraits,
- des médiateurs chimiques ( phéromones ou kairomones ),
- des substances naturelles d’origine minérale, végétale ou animale.  

À l’exception des macro-organismes, ces produits, dont ceux utilisables en agriculture biologique, sont des produits de protection des plantes (PPP). Ils doivent faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché (AMM).
Ils ne sont pas exempts de risques pour l’applicateur, les utilisateurs des espaces et l’environnement. Les réglementations sur la prévention des risques au travail et sur l’emploi des produits phytosanitaires s ‘appliquent (mesures de protection des publics sensibles, Certiphyto, protection du réseau d'eau, rinçage du matériel et gestion des effluents, zone de non traitement adaptée à la toxicité du produit...).

Afin de connaître quels produits sont homologués pour quels usages, leurs phrases de risque, leurs conditions d’usage..., le site ephy est à votre disposition.

person_img

URCPIE de Picardie

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

CONTACT